Esperance sportive tunisienne

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par MKACHA5 101% le Ven 30 Mai - 13:23

ahawka jaded l3é9éd mta3ou alor mazal m3a taraji ya nader

MKACHA5 101%
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2896
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.taraji.co.nr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par taraji_90 le Ven 30 Mai - 13:25

ti mahou bech ye7otoh fil attaque lol

taraji_90
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2927
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par MKACHA5 101% le Ven 30 Mai - 13:26

la la lazem yo93éd fel bank béch yérta7 kbér méskin lol

MKACHA5 101%
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2896
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.taraji.co.nr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par taraji_90 le Ven 30 Mai - 13:29

ti wallah chayeb ti la kan yejibou des défenseurs bahin ma3atech ye7otoh

taraji_90
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2927
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par MKACHA5 101% le Dim 1 Juin - 15:36

L'Espérance sportive de Tunis (الترجي الرياضي التونسي) (EST) est un club omnisports tunisois (Tunisie) qui fait partie des équipes les plus populaires et les plus titrées du pays.
Mohamed Zouaoui et Hédi Kallel fondent le club dans un café de Bab Souika qui lui donne son nom : le café de l'Espérance. L'EST est enregistré officiellement le 15 janvier 1919. Ses premières couleurs sont le blanc et le vert.
Le club s'engage pour la première fois en dans le championnat de Tunisie (promotion d'honneur de deuxième série) au cours de la saison 1918-1919....
Cette équipe est composée de joueurs de tous âges étant donné qu'il n'y a pas de limite d'âge et que tous peuvent jouer ensemble sans la moindre autorisation médicale. Toutefois, la moyenne d'âge de ces joueurs se situait entre 18 et 20 ans. Leurs débuts sont assez difficiles mais, parmi leurs meilleurs performances, on peut citer l'élimination, en coupe de Tunisie, de l'équipe Jeune-France. Dès 1920, le club recrute un jeune lycéen, Chedly Zouiten, qui fournit un jeu de maillot à bandes verticales rouges et jaunes, devenant désormais les couleurs du club. Zouiten devient président du club dès 1923 et reste en poste durant 4 décennies. Sous son mandat, l'EST est plus ou moins au bord de l'abandon jusqu'à la promotion en division d'honneur de la Ligue de Tunisie en 1936. L'EST parvient également à se hisser en finale de la Coupe de Tunisie mais le Stade Gaulois parvient à s'imposer. 3 ans après son échec face aux Gaulois, l'EST s'impose en Coupe de Tunisie (1939) face à l'Étoile sportive du Sahel (3-1). Entre début de la Seconde Guerre mondiale et l'indépendance (1956), l'effectif du club est de tout premier choix d'autant plus que le club reçoit le renfort de joueurs algériens comme Abdelaziz Ben Tifour. Les clubs français, italiens ou maltais qui dominent jusque-là le football en Tunisie doivent désormais composer avec l'EST qui est un club « indigène ».
L'indépendance proclamée, l'EST s'impose comme un club phare du pays. Les titres (champion en 1958 et 1960 et vainqueur de la Coupe en 1957) mais aussi le style de jeu, résolument spectaculaire et tourné vers l'offensive, expliquent l'engouement populaire. Le football offensif est abandonné en 1963 suite au passage de Ben Azzedine au poste d'entraîneur. Ce dernier opte pour des principes défensifs très rigoureux à l'italienne.
En 1971, des actes de violences sont commises dans la capitale par des supporters espérantistes suite à la finale perdue contre le CSS (but historique d'Abdelwahed Trabelsi à la première minute du jeu). Les autorités sanctionnent alors l'EST et lui retirent le droit de jouer en première division. La section football de l'EST est dissoute. Cependant, un mois plus tard, en juillet 1971, et sur ordre du président de la République, l'EST retrouve ses droits après un vaste mouvement populaire[réf. nécessaire].
Le 5 mai 1985, l'équipe s'incline face au Club africain (1-5), ce qui constitue le score le plus large d'un derby[réf. nécessaire], et perd à l'occasion d'une succession de finales manquées de la Ligue des Champions de la CAF. Toutefois, l'équipe finit son parcours par le titre de champion de Tunisie.
La période de présidence de Slim Chiboub (1989-2004), gendre du président Ben Ali, est marquée par une moisson importante de titres nationaux (10 championnats dont 7 victoires successives). Ces titres sont très contestés par les clubs rivaux[réf. nécessaire]. Dans les années 1990, le club gagne également tous les titres possibles au niveau continental : la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes, la Coupe de la CAF, la Ligue des Champions de la CAF, la Supercoupe d'Afrique ainsi que des coupes arabes et afro-asiatiques. Par ailleurs, le club connaît de l'automne 1998 à janvier 2007 une série ininterrompue de matchs sans défaites contre son rival du Club africain (11 victoires dont 4 par le score de 4-0 et 6 matchs.

MKACHA5 101%
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2896
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.taraji.co.nr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par MKACHA5 101% le Dim 1 Juin - 16:00

A part le sport, les sportifs aussi ont une vie privée...

Kamel Zaïem, Milieu offensif de l'Espérance S.Tunis renonce à son titre de célibataire en passant la bague au doigt à la belle Cyrine , c'était samedi 10 Mai 2008 après la qualification de son équipe au 1/8 de finale de la coupe de la C.A.F.

MKACHA5 101%
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2896
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.taraji.co.nr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par mayva le Lun 2 Juin - 0:05

cé mieux

mayva
Citoyen
Citoyen

Nombre de messages : 186
Age : 23
Localisation : mourouj3
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par MKACHA5 101% le Lun 2 Juin - 1:09

mazinou zeaim ah

MKACHA5 101%
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2896
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.taraji.co.nr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par Quaresma77 le Lun 2 Juin - 9:42

http://www.esperance-de-tunis.com/

Quaresma77
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2088
Age : 22
Localisation : mourouj 26
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par Quaresma77 le Lun 2 Juin - 9:46

ultras-E.S.T a écrit:L'Espérance sportive de Tunis (الترجي الرياضي التونسي) (EST) est un club omnisports tunisois (Tunisie) qui fait partie des équipes les plus populaires et les plus titrées du pays.
Mohamed Zouaoui et Hédi Kallel fondent le club dans un café de Bab Souika qui lui donne son nom : le café de l'Espérance. L'EST est enregistré officiellement le 15 janvier 1919. Ses premières couleurs sont le blanc et le vert.
Le club s'engage pour la première fois en dans le championnat de Tunisie (promotion d'honneur de deuxième série) au cours de la saison 1918-1919....
Cette équipe est composée de joueurs de tous âges étant donné qu'il n'y a pas de limite d'âge et que tous peuvent jouer ensemble sans la moindre autorisation médicale. Toutefois, la moyenne d'âge de ces joueurs se situait entre 18 et 20 ans. Leurs débuts sont assez difficiles mais, parmi leurs meilleurs performances, on peut citer l'élimination, en coupe de Tunisie, de l'équipe Jeune-France. Dès 1920, le club recrute un jeune lycéen, Chedly Zouiten, qui fournit un jeu de maillot à bandes verticales rouges et jaunes, devenant désormais les couleurs du club. Zouiten devient président du club dès 1923 et reste en poste durant 4 décennies. Sous son mandat, l'EST est plus ou moins au bord de l'abandon jusqu'à la promotion en division d'honneur de la Ligue de Tunisie en 1936. L'EST parvient également à se hisser en finale de la Coupe de Tunisie mais le Stade Gaulois parvient à s'imposer. 3 ans après son échec face aux Gaulois, l'EST s'impose en Coupe de Tunisie (1939) face à l'Étoile sportive du Sahel (3-1). Entre début de la Seconde Guerre mondiale et l'indépendance (1956), l'effectif du club est de tout premier choix d'autant plus que le club reçoit le renfort de joueurs algériens comme Abdelaziz Ben Tifour. Les clubs français, italiens ou maltais qui dominent jusque-là le football en Tunisie doivent désormais composer avec l'EST qui est un club « indigène ».
L'indépendance proclamée, l'EST s'impose comme un club phare du pays. Les titres (champion en 1958 et 1960 et vainqueur de la Coupe en 1957) mais aussi le style de jeu, résolument spectaculaire et tourné vers l'offensive, expliquent l'engouement populaire. Le football offensif est abandonné en 1963 suite au passage de Ben Azzedine au poste d'entraîneur. Ce dernier opte pour des principes défensifs très rigoureux à l'italienne.
En 1971, des actes de violences sont commises dans la capitale par des supporters espérantistes suite à la finale perdue contre le CSS (but historique d'Abdelwahed Trabelsi à la première minute du jeu). Les autorités sanctionnent alors l'EST et lui retirent le droit de jouer en première division. La section football de l'EST est dissoute. Cependant, un mois plus tard, en juillet 1971, et sur ordre du président de la République, l'EST retrouve ses droits après un vaste mouvement populaire[réf. nécessaire].
Le 5 mai 1985, l'équipe s'incline face au Club africain (1-5), ce qui constitue le score le plus large d'un derby[réf. nécessaire], et perd à l'occasion d'une succession de finales manquées de la Ligue des Champions de la CAF. Toutefois, l'équipe finit son parcours par le titre de champion de Tunisie.
La période de présidence de Slim Chiboub (1989-2004), gendre du président Ben Ali, est marquée par une moisson importante de titres nationaux (10 championnats dont 7 victoires successives). Ces titres sont très contestés par les clubs rivaux[réf. nécessaire]. Dans les années 1990, le club gagne également tous les titres possibles au niveau continental : la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes, la Coupe de la CAF, la Ligue des Champions de la CAF, la Supercoupe d'Afrique ainsi que des coupes arabes et afro-asiatiques. Par ailleurs, le club connaît de l'automne 1998 à janvier 2007 une série ininterrompue de matchs sans défaites contre son rival du Club africain (11 victoires dont 4 par le score de 4-0 et 6 matchs.

a5ther w abyedh ya ma7lah ya ma7lah

Quaresma77
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2088
Age : 22
Localisation : mourouj 26
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par MKACHA5 101% le Lun 2 Juin - 17:22

éza7 ya gaston 9rutha lkkol

MKACHA5 101%
Ministre
Ministre

Nombre de messages : 2896
Age : 22
Localisation : mourouj 3
Date d'inscription : 05/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.taraji.co.nr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esperance sportive tunisienne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum